ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>

Revue de Synthèse

0035-1776
Changement d'éditeur au 1er janvier 2017
 

 ARTICLE VOL 137/3-4 - 2016  - pp.223-226  - doi:10.1007/s11873-016-0300-z
TITRE
Présentation : Disputes et territoires épistémiques

RÉSUMÉ

Ce double numéro de la Revue de synthèse propose d’analyser les querelles et les controverses de l’époque moderne sous l’espèce de la dispute, catégorie qui permet d’articuler un mode rhétorique (la disputatio) et des pratiques contextualisées. En partant d’exemples concrets tirés de l’histoire des sciences comme de la philoso- phie politique, nous prolongeons un travail de réflexion sur les modes de constitution du savoir à l’époque moderne, mais nous plaçons ici l’accent sur les enjeux de la dispute entendue comme principe épistémique et heuristique, et sur son rapport éventuel au politique. Le but de ce travail est en effet de se demander, au-delà d’une analyse précise du concept de dispute, si son élimination constitue l’horizon de toute controverse, de façon à produire une conciliation entre des termes opposés, ou bien si au contraire la dispute n’est pas le fondement même de l’avancée de savoirs : on peut ainsi espérer se donner un moyen d’élaborer un territoire épistémique commun. Dans cette perspective, la communauté ne serait pas le résultat d’un compromis ou d’un consensus, mais bien au contraire le produit d’un désaccord partagé. Il ne s’agit donc pas de comprendre le déroulement de la dispute au prisme de sa résolution, mais plutôt d’en identifier le pouvoir créateur. À travers l’analyse de plusieurs querelles [...]



AUTEUR(S)
Anne-Lise REY, Alexis TADIÉ

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
GRATUIT
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (140 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier