ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>

Revue de Synthèse

0035-1776
 

 ARTICLE VOL 114/2 - 1993  - pp.193-211  - doi:10.1007/BF03181173
TITRE
La critique hégélienne de la métaphysique

RÉSUMÉ

Hegel est parfois tenu pour un métaphysicien, à l’encontre de son propre sentiment. Il s’est pourtant livré à une critique constante, minutieuse et acerbe de la métaphysique en laquelle il ne voyait qu’un prolongement de la manière de penser primitive et naïve. Les hommes ne saisissent d’abord que métaphysiquement la réalité objective qui se présente à eux. Intégrant à sa propre logique spéculative des éléments de la métaphysique éclatée, mais se rattachant luimême surtout à la critique kantienne, il tente de surpasser tous les points de vue limités, unilatéraux, antithétiques, pour les réduire au rôle de moments ou d’étapes d’un développement qui les surpasse tous. C’est toutefois à la métaphysique qu’il réserve ses désaveux les plus explicites.



AUTEUR(S)
Jacques D’HONDT

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 34.95 €
• Non abonné : 34.95 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (1,3 Mo)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
made by WAW Lavoisier